L'histoire du four à bois

Le four à pain : une antiquité...

On sait que, dès la préhistoire, des ersatz de fours étaient utilisés, dans lesquels on faisait cuire des galettes d'épeautre sous la cendre. Mais on est encore loin du four à pain que l'on connait. On trouve aussi dans les textes religieux, une référence de four à bois à l'époque d'Abraham, qui l'aurait utilisé pour la cuisson du pain.
Toutefois, par manque de preuve, on date le premier « vrai » four à pain à l'antiquité, notamment en Égypte et en Proche-Orient, avec un système proche des fours « tandur » que l'on trouve encore au Pakistan. Mais c'est à Pompéi, ville italienne tristement célèbre pour avoir été ravagée lors de l'éruption du Vésuve en 79 apr. J.-C., que l'on a retrouvé une construction proche de notre four à bois d'aujourd'hui. Après cette découverte dans un Pristinum (boulangerie de l'époque), les fouilles ont permis de mettre à jour bien d'autres constructions similaires, dans toute la Rome et la Grèce antique.
Plus tard, on le retrouvera dans les propriétés seigneuriales du moyen-âge. À ce moment, l'usage des fours à bois dits « banaux » (c'est-à-dire communs) est obligatoire pour faire lever son pain et soumis à une redevance. Cette organisation prendra toutefois fin lors de la Révolution, lorsque chacun, quel que soit sont statut, pourra être propriétaire de son propre four à pain.

... qui se porte bien !

À l'époque moderne, dès la révolution industrielle à la fin du XIXe siècle, les fours à pain ont été peu à peu remplacés par des équipements professionnels plus grands et fonctionnels, pour répondre à une demande grandissante et confiés à des boulangers professionnels. Puis, ces dernières décennies, ce sont des fours high-tech qui ont fait leur apparition, offrant plus de confort aux professionnels comme aux particuliers, qui peuvent même acheter des « machines à pain ».
Toutefois, le four à bois traditionnel reste une référence dans bien des boulangeries, et dans toutes les pizzerias, car il reste un gage de qualité et de saveur. D'ailleurs, les particuliers, à la recherche d'un retour au fait-maison et aux bonnes choses, sont de plus en plus nombreux à choisir de s'équiper à nouveau d'un four à bois en terre cuite, pour les soirées pizzas et grillades, mais aussi pour la cuisine quotidienne.